Diu non hormonal

Le DIU au cuivre ou DIU non hormonal est un petit dispositif non hormonal en plastique et en cuivre qui est inséré dans votre utérus. Vérifiez les effets secondaires et les avantages du DIU au cuivre.
Diu non hormonal

Résumé

Le DIU est un petit morceau de plastique et de cuivre en forme de T. Il est placé dans votre utérus. Le cuivre modifie légèrement l’environnement de l’utérus et empêche les spermatozoïdes d’atteindre l’ovule. Les DIU offrent 3 à 12 années de protection contre les grossesses, selon le type de DIU que vous avez. Si vous voulez tomber enceinte, vous pouvez le faire enlever.

Faits rapides

  • Facile à dissimuler. Il s’agit d’un petit dispositif non hormonal en plastique et en cuivre placé dans l’utérus.
  • Efficacité : Les DIU constituent l’une des méthodes les plus efficaces. 99 personnes sur 100 utilisant cette méthode parviendront à prévenir une grossesse.
  • Effets secondaires : vous pourriez avoir une augmentation du débit sanguin et des crampes.
  • Effort : minime. Il est inséré une seule fois et dure pendant des années
  • Ne protège pas contre les infections sexuellement transmissibles (IST)

Détails

Prenez-le et oubliez-le . Si vous ne voulez pas vous inquiéter du fait de vous souvenir de votre méthode contraceptive, le DIU est peut-être fait pour vous. Une fois qu’il est à l’intérieur, vous pouvez le laisser pendant 3 à 12 ans.
Mains libres : pas de paquets ou d’ordonnances à récupérer à la pharmacie. Il n’y a rien qui puisse être perdu ou oublié.
L’intimité totale est respectée . Personne n’est au courant quand vous avez un DIU. (Certains hommes affirment pouvoir ressentir les ficelles, mais personne d’autre ne sera au courant de leur présence) Il n’y a ni emballage, ni acte à poser juste avant d’avoir des rapports sexuels.
Sûr et sain pour les femmes . La plupart des experts sont d’avis du fait que si vous êtes en bonne santé et avez un utérus, vous êtes probablement une bonne candidate pour le DIU. Cela est vrai, même si vous êtes jeune, si vous n’avez jamais été enceinte, si vous n’avez pas encore d’enfant. C’est également une excellente méthode pour les nouvelles mamans (même si vous allaitez).
Question liée à la grossesse : vous devriez pouvoir tomber enceinte rapidement après le retrait du DIU. Si vous n’êtes pas prête à tomber enceinte dès que le DIU est enlevé, assurez-vous de vous protéger avec une autre méthode.
Disponibilité : aimeriez-vous utiliser cette méthode ? Elle est largement disponible. Renseignez-vous auprès du centre de santé de votre localité.

Comment l’utiliser

  • La première étape en ce qui concerne l’obtention d’un DIU est de discuter avec votre fournisseur de soins de santé. Il ou elle vous posera des questions et vous prescrira un examen pour s’assurer que le DIU vous est convenable.
  • Le DIU peut vous être inséré à tout moment pendant le mois. Certains fournisseurs de soins de santé aiment l’insérer pendant vos règles, mais ladite insertion peut être faite à tout moment tant que vous êtes sûre que vous n’êtes pas enceinte. Il est peut-être plus confortable de le faire au milieu de vos règles (c’est-à-dire au moment où votre col de l’utérus, l’ouverture qui mène à votre utérus, est le plus ouvert).
  • Il est fréquent de ressentir des crampes lors de l’insertion d’un DIU, mais elles disparaissent avec le repos ou les analgésiques. Certaines femmes pourraient également avoir les vertiges. Une fois le DIU à l’intérieur, vous remarquerez une petite ficelle qui pend dans votre vagin. Elle permet de retirer le DIU plus tard. (Les ficelles ne pendent pas hors du vagin).
  • Une fois à l’intérieur, vous devez quelques fois vérifier les extrémités des ficelles au cours de l’année, pour vous assurer que le DIU est en place. Procédez de la manière suivante :
  • Lavez-vous les mains au savon et à l’eau, puis, asseyez-vous ou accroupissez-vous.
    Mettez votre doigt dans votre vagin jusqu’à ce que vous touchiez votre col de l’utérus qui donnera l’impression d’être ferme et caoutchouteux comme le bout de votre nez.
  • Recherchez les ficelles. Si vous les trouvez, félicitations ! Votre DIU est prêt à être retiré. Mais si vous ressentez la partie dure du DIU contre votre col de l’utérus, vous devrez peut-être le faire ajuster ou remplacer par votre fournisseur des soins de santé
  • Ne tirez pas les ficelles ! Si vous le faites, le DIU pourrait se déplacer.
    Si vous ne vous sentez pas à l’aise en ce qui concerne le contrôle des ficelles, vous pouvez laissez votre fournisseur de soins de santé le faire, le mois qui suit l’insertion, puis, annuellement.

Effets secondaires

Les individus sont différents. Le cas auquel vous faites face peut être différent de celui d’une autre personne.

Aspect positif : les DIU présentent un grand nombre d’avantages pour votre corps et votre vie sexuelle.

  • Facile à utiliser
  • N’interrompt pas la chaleur du moment
  • Protection de très longue durée sans grand effort
  • Sans danger pour les fumeuses et les personnes souffrant d’hypertension et de diabète
  • Les DIU ne changent pas vos niveaux d’hormones
  • Vous pouvez l’utiliser même quand vous allaitez

Aspect négatif : Tout le monde s’inquiète à propos des effets secondaires négatifs, mais pour beaucoup de femmes, ils ne constituent pas un problème. La plupart des femmes s’habituent assez rapidement au DIU, mais cela peut prendre quelques mois. Les plaintes les plus courantes :

  • Saignements inopinés entre les règles (spécialement pendant les premiers mois qui suivent l’insertion d’un DIU)
  • Débit de règle accru
  • Crampes et mal de dos

Autres potentiels problèmes:

  • Le DIU se glisse hors du vagin
  • Infection
  • Le DIU se pousse à travers les parois de l’utérus

Si au bout de trois mois vous estimez que les effets secondaires sont plus importants que vous ne pouvez en accepter, changez de méthode et restez protégé. N’oubliez pas qu’il existe une méthode pour tout le monde et partout ! *Pour un nombre très réduit de femmes, il existe des risques d’effets secondaires significatifs.

Les références

[1] Arrowsmith, et al. (2013). Strategies for improving the acceptability and acceptance of the copper intrauterine device. Cochrane Database of Systematic Reviews. Retrieved from https://www.cochranelibrary.com/es/cdsr/doi/10.1002/14651858.CD008896.pub2/abstract

[2] BATESON, D., & McNAMEE, K. (2016). Intrauterine contraception A best practice approach across the reproductive lifespan. Medicine Today. Retrieved from https://www.shinesa.org.au/media/2016/07/Intrauterine-contraception-A-best-practice-approach-Medicine-Today.pdf

[3] Dr Marie Marie Stopes International. (2017). Contraception. Retrieved from http://www.mariestopes.org.au/wp-content/uploads/Contraception-brochure-web-200417.pdf

[4] FSRH The Faculty of Sexual & Reproductive Healthcare. (Amended 2019). UK MEDICAL ELIGIBILITY CRITERIA. RCOG, London. Retrieved from https://www.fsrh.org/standards-and-guidance/documents/ukmec-2016/

[5] FPA the sexual health charity. (2017). Your guide to the IUD: Helping you choose the method of contraception that’s best for you. Retrieved from https://www.fpa.org.uk/sites/default/files/intrauterine-device-iud-your-guide.pdf

6] IFPA Sexuality, Information, Reproductive Health and Rights. (2009). Copper intrauterine devices (IUCD). Dublin. Retrieved from https://www.ifpa.ie/sites/default/files/documents/media/factsheets/iucd.pdf

[7] Nelson, A. L., & Massoudi, N. (2016). New developments in intrauterine device use: focus on the US. Retrieved from https://www.dovepress.com/new-developments-in-intrauterine-device-use-focus-on-the-us-peer-reviewed-fulltext-article-OAJC

[8] Planned Parenthood. (2020). What are the benefits of IUDs? Retrieved from Planned Parenthood https://www.plannedparenthood.org/learn/birth-control/iud/what-are-the-benefits-of-iuds

[9] Pathfinder International. (2008). Intrauterine Devices (IUDs): Trainer’s Guide. Retrieved from http://www2.pathfinder.org/site/DocServer/IUD2E_combined.pdf?docID=11263
[10] Reproductive Health Access Project. (2017). IUD Information. Retrieved fromhttps://www.reproductiveaccess.org/wp-content/uploads/2014/06/IUD_facts.pdf

[11] Reproductive Health Access Project. (2015). Copper IUD. Retrieved from https://www.reproductiveaccess.org/wp-content/uploads/2014/12/factsheet_iud_copper.pdf

[12] Society of Obstetricians and Gynaecologists of Canada. (2016). Canadian Contraception Consensus: Chapter 7 Intrauterine Contraception. JOGC. Retrieved from https://www.jogc.com/article/S1701-2163(15)00024-9/pdf

[13] Shefras and Forsythe. (2019). Copper intrauterine device IUD. Oxford University Hospitals NHS Foundation Trust. Retrieved from https://www.ouh.nhs.uk/patient-guide/leaflets/files/43583Pcopper.pdf
[14] Sanders, et al. (2018). Bleeding, cramping, and satisfaction among new copper IUD users: A prospective study. PLOS. Retrieved from https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6221252/

[15] Tudorache, et al. (2017). Birth Control and Family Planning Using Intrauterine Devices (IUDs). Retrieved from https://www.intechopen.com/books/family-planning/birth-control-and-family-planning-using-intrauterine-devices-iuds-

[16] World Health Organization Department of Reproductive Health and Research and Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health Center for Communication Programs (2018) Family Planning: A Global Handbook for Providers. Baltimore and Geneva. Retrieved from https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/260156/9780999203705-eng.pdf?sequence=1

[17] World Health Organization. (2016). Selected practice recommendations for contraceptive use. Geneva. Retrieved from https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/252267/9789241565400-eng.pdf?sequence=1